Rénover son plancher : c’est possible

Rénover son plancher : c’est possible

Rénover un vieux plancher en bois

Entre l’achat d’un parquet neuf ou bien la rénovation d’un ancien, le choix dépend du budget dont on dispose. La plupart du temps sauf si leurs parquets sont trop abimés, les gens rénovent. Les raisons sont simples, cela permet d’économiser mais également d’éviter de faire des gros œuvres. Néanmoins, il faut faire appel à des professionnels pour évaluer le travail et le réaliser. Rénover un plancher nécessite l’intervention d’un vrai expert pour optimiser les résultats finaux.

Les différentes étapes à suivre pour refaire un vieux plancher en bois

Pour rénover un plancher en bois, il faut passer par trois différentes étapes. La première consiste à préparer le chantier et le sol, le second consiste à poncer la surface à rénover et la dernière étape est la finition. Chacune de ces étapes ne peut être omise si l’on a envie d’avoir un bon résultat.

– Préparer le chantier

Pour avoir un bon résultat, il faut commencer par une bonne préparation. Pour ce qui est de la rénovation d’un plancher en bois, cela consiste à nettoyer minutieusement le sol. Pour limiter la poussière et éviter la dégradation des mobiliers divers, il faut les déplacer et dégager complètement le chantier. Il faut alors enlever tout ce qui est tapis, moquette, meubles, etc. La personne qui fait le travail doit aussi voir un à un les clous. Ceux qui ont la tête qui dépasse doivent être enfoncés. Il est aussi nécessaire de changer ceux qui sont trop abimés. Si le sol a des trous, l’usage d’une pâte à bois est nécessaire pour les reboucher. Et si les lames sont trop écartées, il est possible d’utiliser des flipots pour les combler. Si nécessaire, il ne faut pas non plus hésiter de remplacer.

– Poncer le parquet

Le ponçage du plancher se fait avec la ponceuse à bande et la bordeuse. Ces deux outils imposants sont nécessaires pour faire une remise à neuf du bois et lui rendre son meilleur aspect. Pour poncer les contours de la pièce, on utilise la bordeuse et pour faire le reste, on se sert de la ponceuse. Certaines personnes utilisent du papier de verre. Ce dernier peut faire l’affaire mais ne permet pas d’avoir les mêmes résultats que les deux autres outils. La manipulation de ces appareils nécessite une bonne maitrise de l’art pour avoir une surface bien plane et uniforme. Si l’on réalise les travaux soi-même sans se confier à un professionnel, l’idéal est de débuter sur les zones qui sont à l’abri du regard. De cette manière si l’on effectue des erreurs, on peut les dissimiler. Il ne faut pas oublier que l’on ne doit pas s’arrêter quand l’appareil fonctionne car cela risque de trouer le bois.

Un vieux plancher en bois

– Choisir la finition

Comme choix pour la finition du parquet en bois, il est possible d’opter pour la vitrification, l’huilage ou encore le cirage. Chaque alternative a ses propres atouts et ses inconvénients. Certaines personnes choisissent de teinter leur finition. Cela permet de redonner au plancher son aspect original. C’est également une solution efficace pour faire correspondre cet élément de la maison au reste de la décoration. Pour ce qui est de la peinture, cela est possible. Seulement, il faut utiliser des produits spécifiques destinés pour les sols en bois.

La vitrification et le vernissage permettent d’avoir un plancher en bois résistant. Après l’application d’une couche de vitrificateur, il faut encore poncer la surface avant de passer à la deuxième couche. Cette solution est donc plus complexe et le rendu n’est pas plus esthétique que celui de la finition par huilage ou cirage. Ces deux dernières finitions donnent un résultat naturel et esthétique. Cependant, la cire s’avère être moins tenace que le vernis. Pour un bon tenu, il faut faire deux à trois couches de produits appliqués avec un chiffon ou bien un balai applicateur.

Combien coute la rénovation d’un plancher en bois ?

Le prix de la rénovation d’un plancher en bois varie en fonction de plusieurs paramètres à savoir l’étendue du projet, la qualité et l’état du plancher avant les travaux et la finition choisie. En moyenne, la fourchette de prix est comprise entre 40 et 60 euros par mètre carré. Le tarif inclut généralement la main d’œuvre pour la préparation, le ponçage et les finitions.

Il ne faut pas oublier que tous les sols en bois ne sont pas renouvelables. Certains types de plancher ne peuvent pas être rénovés. C’est le cas du sol stratifié. Alors quand il s’abime, il faut penser à le remplacer. Il faut préparer entre 55 et 230 euros le mètre carré pour la remise à neuf.

Dans tous les cas, l’idéal est de toujours faire appel à un professionnel pour rénover le plancher en bois. Non seulement il a les connaissances nécessaires pour faire le travail mais il connait également les bons produits et les meilleurs matériaux et outils à utiliser. Il maitrise également toutes les étapes à franchir pour réaliser la mission.

D’autres articles

Steeve

Les commentaires sont fermés.