Comment faire un arrosage optimal de vos espaces verts ?

Comment faire un arrosage optimal de vos espaces verts ?

C’est généralement une véritable satisfaction lorsqu’on contemple son beau jardin avec des plantes vigoureuses et riches en couleur. Cependant, cela nécessite un arrosage régulier et efficace. Cet article vous présente des astuces pour assurer un résultat optimal de l’arrosage de votre jardin.

Un arrosage précis et de qualité

Quel est le moment idéal de la journée pour procéder à un arrosage ? Le timing est très important si on veut que les plantes jouissent de chaque goutte d’eau versée. En plein soleil, le sol est chaud, et bien avant qu’elle n’ait le temps d’atteindre les racines, l’eau a le temps de s’évaporer.

Il est donc recommandé d’arroser ses plantes dans la matinée (idéalement avant 10 h) afin de profiter de la terre encore fraîche. Le soir aussi semble adéquat, mais n’est pas préférable, car le feuillage restera frais durant toute la nuit. La plante ne profitera donc pas au maximum de l’arrosage.

Par ailleurs, la fréquence d’arrosage doit prendre en compte la nature du sol. Contrairement à un sol léger, un sol lourd retient l’eau pendant longtemps et peut donc considérablement réduire le nombre de séances d’arrosage. Aussi, il faudrait faire de son mieux pour ne pas mouiller le feuillage des plantes. En effet, certaines plantes (tomates, rosiers, etc.) sont sensibles à des maladies cryptogamiques. Le fait d’arroser leur feuillage favorise le développement de ces affections.

Des techniques et outils pour un arrosage efficace et économique

Parfois, il faut laisser souffrir la plante entre deux arrosages afin que ses racines, à la recherche d’eau, puissent profondément s’implanter dans la terre. À part cela, voici quelques petites choses intéressantes à savoir.

  • Le tuyau d’arrosage extensible

Le traditionnel outil pour procéder à l’arrosage est l’arrosoir. C’est un outil uniquement adapté aux petits espaces verts. En effet, lorsqu’il s’agit de grands espaces verts, recharger en eau l’arrosoir est vraiment fastidieux et les allers-retours à cet effet font perdre énormément de temps et d’énergie.

Pour éviter ces tracas, il est proposé le tuyau d’arrosage extensible et rétractable. Avec lui, il est possible de couvrir une très grande surface et de prendre son temps pour un arrosage en douceur de chaque plante. Il est aussi facile de garder la pression du jet constante pour un arrosage uniforme.

  • Application de paillis

Afin de s’assurer que la plante profite au maximum de son arrosage, une pratique brille par son avantage indéniable : l’application de paillis. Après avoir procédé à un arrosage en profondeur, le paillis permet d’amoindrir la quantité d’eau qui s’évapore. À cet effet, on dispose sur le pied de la plante du paillis, du compost (fertilisant naturel) ou encore des pierres. Ainsi, le sol demeure humide plus longtemps que normalement et la fréquence d’arrosage peut alors connaître une réduction.

  • La technique du binage

L’eau s’infiltre toujours mieux lorsque le sol est remué ou lorsqu’il présente des irrégularités. C’est en prenant en compte cette notion que la technique du binage fit son apparition. Cette technique qui consiste à retourner la terre au pied de la plante s’avère être très économique, efficace, et abondamment utilisée en agriculture.

Comme le dit un adage, « un binage vaut deux arrosages ». Il faudrait donc en tenir compte pour ne pas noyer ses plantes. Pour biner un sol, on peut utiliser une pelle à manche ou du bois. Mais, attention à ne pas déraciner les plantes.

Steeve

Related Posts

Quelle est la pelouse idéale pour son jardin ?

Quelle est la pelouse idéale pour son jardin ?

Pourquoi mettre en place un espace vert ?

Pourquoi mettre en place un espace vert ?

Quels avantages à utiliser des spots LED extérieurs à la maison ?

Quels avantages à utiliser des spots LED extérieurs à la maison ?

Comment choisir les plantes qui tombent en cascade ?

Comment choisir les plantes qui tombent en cascade ?