Les 8 meilleurs engrais de jardin faits maison

Les 8 meilleurs engrais de jardin faits maison

Jardiner en respectant la nature et en bannissant les produits chimiques est plus que jamais nécessaire. La façon dont nous cultivons notre potager est essentielle pour notre santé mais aussi pour préserver la Terre.

On trouve de plus en plus d’engrais 100% naturel dans les magasins de jardinage. Ce que l’on sait moins, c’est que ces engrais peuvent être fabriqués ou obtenus chez vous à partir de produits courants de votre cuisine ou de votre jardin. Voici 8 de nos engrais préférés pour le jardin, pour des besoins variés.

1. La tonte de gazon

Si vous avez une pelouse, pensez à récupérer vos tontes de gazon pour les utiliser dans votre jardin. Un à deux centimètres de tonte de gazon constitue un excellent paillis contre les mauvaises herbes et il est également riche en azote, qui est un nutriment essentiel pour la plupart des plantes.

2. Les mauvaises herbes

Tout comme la pelouse, beaucoup de mauvaises herbes (notamment les orties) que vous trouverez dans votre jardin sont très riches en azote et feront un excellent engrais. Le problème, c’est qu’une fois que vous avez arraché les mauvaises herbes, vous ne pouvez pas les mettre directement dans votre jardin, car les graines éventuelles germeront et feront de nouvelles mauvaises herbes. La solution ? Faites du “jus” de mauvaises herbes (aussi appelé purin) ! Pour ce faire, remplissez un seau de 20 l avec de l’eau et ajoutez les mauvaises herbes que vous avez arrachées. Laissez les mauvaises herbes tremper pendant une semaine ou deux. Une fois que l’eau devient bien brune (comme du thé), versez ce jus de mauvaises herbes sur vos plantes. Vous pouvez aussi le pulvériser à l’aide d’un pulvérisateur électrique. Si vous ne possédez pas cet accessoire très pratique, suivez ce lien.

3. Les déchets de cuisine

Mettez vos déchets de cuisine et de jardin à profit en faisant votre propre compost. Le compost libère lentement les éléments nutritifs, ce qui signifie qu’un jardin bien composté peut tenir un an ou deux sans nécessiter une nouvelle application d’engrais. Le compost aide également le sol à retenir l’humidité, ce qui est essentiel pour que le potager prospère pendant les étés chauds et secs.

4. Le fumier

Le fumier provient de diverses sources : vaches, chevaux, poulets et même chauves-souris. Chaque type de fumier est riche en azote et autres nutriments, mais vous devrez l’utiliser avec précaution. Le fumier brut est très acide et peut en fait contenir plus de nutriments que vos plantes n’en ont besoin, donc une trop grande quantité peut détruire vos plantes. Il est préférable d’utiliser du fumier composté. Ce dernier est moins riche en nutriments et donc moins acide. il participe aussi à améliorer la rétention d’eau de votre sol. Vous n’aurez pas à attendre longtemps : le fumier se transforme rapidement en un amendement parfait et sans odeur pour le sol.

5. Les feuilles d’arbres

Plutôt que de ramener les feuilles d’automne à la déchetterie, conservez-les pour votre jardin. Les feuilles sont riches en oligo-éléments, elles attirent les vers de terre, elles retiennent l’humidité et contribuent à alléger les sols lourds. Vous avez deux façons de procéder : soit vous les mélangez avec la terre de votre jardin ou du terreau, soit vous les utilisez comme paillis pour fertiliser vos plantes et empêcher les mauvaises herbes de pousser.

6. Le marc de café

Le marc de café a de nombreux usages, mais l’un des meilleurs est celui d’engrais. Beaucoup de plantes, comme les myrtilles, les rhododendrons, les roses et les tomates, poussent mieux dans un sol acide. Recyclez votre marc de café pour aider à acidifier votre sol. Il existe deux méthodes très efficaces : vous pouvez soit répandre le marc en surface sur vos plantes, soit préparer une sorte de “café » et le verser sur votre jardin. Pour préparer cet engrais liquide, faites tremper jusqu’à six tasses de marc de café usagé pendant une semaine pour faire du “café de jardin”, puis utilisez-le pour arroser vos plantes qui aiment l’acide.

7. Les coquilles d’œuf

Si vous avez déjà utilisé de la chaux dans votre jardin, vous savez qu’elle présente de nombreux avantages. Son principal avantage est de réduire l’acidité de votre sol pour les plantes qui n’aiment pas l’acide, et elle fournit aux plantes beaucoup de calcium, un élément nutritif essentiel. La chaux elle-même est un engrais entièrement naturel que vous pouvez acheter à la jardinerie, mais si vous préférez économiser de l’argent, il existe un moyen moins cher d’obtenir les mêmes avantages. Il vous suffit de laver les coquilles d’œuf de votre cuisine, de les conserver et de les écraser pour les utiliser dans votre jardin. Il s’avère que les coquilles d’œuf sont composées à 93 % de carbonate de calcium, qui est le nom scientifique de la chaux.

8. Les peaux de banane

Nous mangeons des bananes pour leur potassium (et leur goût bien sûr). Saviez-vous que les roses aiment aussi le potassium ? Il suffit d’enterrer une peau de banane dans un trou à côté du rosier pour qu’elle puisse se composter naturellement. Lorsque la rose pousse, enfouissez les peaux dans la couche supérieure du sol. Ces deux méthodes fourniront le potassium nécessaire à la bonne croissance de la plante.

Steeve

Related Posts

Comment fonctionne un robot de piscine ?

Comment fonctionne un robot de piscine ?

Quels types de fondations choisir pour ses abris de jardin ?

Quels types de fondations choisir pour ses abris de jardin ?

Jardin : composez vos bouquets colorés de l’été !

Jardin : composez vos bouquets colorés de l’été !

Le Barbecue gaz, la meilleure option ?

Le Barbecue gaz, la meilleure option ?