Ce qu’il faut éviter pour isoler une maison en bois

Ce qu’il faut éviter pour isoler une maison en bois

Vous avez une maison ou une extension en bois et souhaitez bien l’isoler. Comparée à un bâtiment plus conventionnel fait en maçonnerie, une maison en bois est généralement moins performante sur le plan acoustique. Pour qu’elle soit confortable, il convient donc de la protéger des bruits aériens qui proviennent de l’extérieur, mais également des bruits d’impact. Comment procéder ? Et à quoi faut-il faire attention ?

Isoler une maison en bois : par où commencer ?

L’isolation phonique des bâtiments contribue de manière importante au bien-être de leurs occupants. En effet, cela permet d’amortir ou de carrément supprimer les nuisances sonores extérieures.

L’isolation phonique augmente par ailleurs la valeur de votre maison en bois et améliore en même temps son confort thermique.

Pour la protéger des bruits, les murs sont les parties à isoler en priorité. Ensuite, vous poursuivrez avec la toiture de la maison. S’il s’agit d’une construction à étage, il faut également bien isoler le plancher afin de réduire les bruits de chocs (objets qui tombent) et de pas.

N’oubliez pas de bien isoler également vos parois vitrées ainsi que vos portes.

Isoler une maison en bois : attention au choix de l’isolant

Pour empêcher les sons de nuire à votre confort, différents types d’isolant peuvent être utilisés. Vous avez d’abord les isolants traditionnels comme la laine de verre ou la laine de roche.

Ceux-ci sont très utilisés en raison de leur prix assez abordable. Toutefois, ils peuvent engendrer des impacts négatifs sur la santé, surtout lors de leur mise en place. Par ailleurs, ils ne sont pas écologiques. Il faut les éviter si possible.

Privilégiez plutôt les matériaux naturels tels que le chanvre, la laine de roche ou encore de la ouate cellulose aussi conviennent pour l’amélioration de l’isolation phonique d’une maison à ossature en bois. Contrairement aux isolants traditionnels, ils respectent l’environnement. En revanche, ils coûtent en moyenne trois fois plus cher.

Par ailleurs, comme il s’agit d’isoler une maison en bois, opter pour un matériau naturel est une démarche cohérente.

Comment isoler une maison à ossature en bois ?

Pour une performance phonique garantie, il est conseillé d’installer des panneaux d’isolant dans les parois à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison en bois. En effet, des murs équipés d’une isolation phonique par l’extérieur et par l’intérieur seront protégés efficacement des bruits. Il est recommandé de procéder de la même manière au niveau de la toiture.

Il s’agit d’une maison en bois à étage ? Pour amortir les bruits d’impact ainsi que les bruits aériens, vous devez isoler le plancher. A cet effet, une solution est de mettre en place une structure multicouche composée de panneaux faits avec de matériaux massifs et associés à des panneaux d’isolant acoustique.

Comme il s’agit de travaux nécessitant des compétences techniques spécifiques, il est recommandé de confier la réalisation de l’isolation phonique de votre maison à ossature en bois à un professionnel. Demandez des devis pour vous faire une idée du coût des travaux.

Dans certaines conditions, ces derniers ouvrent aussi droit à des aides. Renseignez-vous, entre autres, auprès de l’ANAH.

Steeve

Related Posts

Comment savoir s’il faut nettoyer son chauffage ?

Comment savoir s’il faut nettoyer son chauffage ?

Que faire en cas de canalisation bouchée dans la salle d’eau ?

Que faire en cas de canalisation bouchée dans la salle d’eau ?

Tout savoir sur les métiers de la construction

Tout savoir sur les métiers de la construction

Rénover son plancher : c’est possible

Rénover son plancher : c’est possible