Tout savoir sur les métiers de la construction

Tout savoir sur les métiers de la construction

Les métiers de la construction

Il peut facilement avoir de la confusion quand il est question de distinguer les prérogatives d’un charpentier et celles d’un couvreur. Même les professionnels dans le domaine de la construction peuvent toujours avoir du mal à faire la différence entre les deux métiers. Certains affirment même qu’il n’y a pas vraiment de dissemblance. Cependant, les couvreurs et les charpentiers n’ont pas vraiment le même rôle. Pour tout comprendre, il est nécessaire de mieux connaitre les deux métiers.

La différence entre le métier de charpentier et de couvreur

Le charpentier

Si on se réfère à son appellation, le charpentier travaille tout ce qui touche la charpente c’est-à-dire tous les éléments assurant le soutien de la toiture. Outre la charpente qui est un assemblage de bois ou de métal, il peut aussi prendre en main d’autres pièces de la toiture. Cette dernière peut être plate ou bien en tuile plate. Il est aussi possible qu’elle soit faite en tuile faitière et bien d’autres matériaux. Cet ensemble entre toujours dans le domaine d’intervention d’un charpentier. Son principal rôle consiste à assurer l’assemblage des différentes portions de bois ou de métaux qui supportent le toit. Celles-ci doivent avoir la capacité nécessaire pour résister aux chocs et aux intempéries.

Le couvreur

Le métier de couvreur se divise en deux. Il y a les couvreurs zingueurs et les couvreurs généralistes. Dans les deux cas, ces professionnels sont toujours chargés de la mise en place de toiture. Ils sont également responsables de la mise en place du système d’isolation de la toiture ainsi que de tous les éléments qui concernent la zinguerie. En quelque sorte, il prend en main tout ce qui touche l’étanchéité de la toiture. Habituellement, on fait appel à un couvreur pour faire la rénovation de la toiture et non à un charpentier.

Il arrive des fois qu’une seule personne maitrise tous les travaux de charpente et de zinguerie. Mais pour assurer la qualité des travaux, l’idéal est de faire appel à un expert pour chaque mission.

Comment devenir charpentier ?

Il y a des qualités requises pour devenir charpentier professionnel. La première condition pour porter la casquette d’un bon charpentier est la capacité physique. Outre la robustesse qui est indispensable pour soulever des charges lourdes, il faut également que la personne n’ait pas de vertige car la plupart du temps, le charpentier travaille en hauteur. Elle nécessite aussi la maitrise des règles de sécurité puis qu’elle passe la majeure partie de son temps de travail dans des positions inconfortables.

Pour devenir charpentier, il faut avoir des connaissances en dessin industriel et bien maitriser la géométrie ainsi que la projection dans l’espace. Contrairement aux idées reçues, les charpentiers ne sont pas uniquement des ouvriers qui travaillent sur le chantier. Les chefs d’équipe travaillent aussi sur ordinateur et doivent savoir manipuler le logiciel CFAO ou Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur. Et pour finir, un bon charpentier connait tous les matériaux et les composants industriels à utiliser pour la charpente.

Devenir charpentier

Comment devenir couvreur ?

Comment le charpentier, le couvreur travaille aussi en hauteur. Il est donc évident qu’il ne doive pas avoir le vertige et la peur du vide. La personne qui fait ce métier doit inévitablement avoir une bonne capacité de concentration et une grande prudence. Le sens de l’équilibre lui est également nécessaire. Outre les performances physiques, il doit être un bon dessinateur et doit avoir les compétences nécessaires pour reproduire les plans dans les détails. Pour optimiser la qualité de son travail, un bon couvreur a besoin de bien connaitre tous les matériaux et éléments indispensables pour satisfaire les attentes de ses donneurs d’ordre.

Les carrières d’un couvreur et d’un charpentier

Un charpentier gagne en moyenne 1 430 euros par mois. Cela peut varier en fonction de sa société et des responsabilités qui lui sont confiées. Pour intégrer ce poste, il faut avoir un CAP en deux ans après la classe de troisième. L’étudiant peut ensuite choisir une spécialisation selon ses envies. Il existe des charpentiers de marine qui travaillent dans des chantiers navals. Les offres dans ce secteur sont très rares. Il est aussi possible d’intégrer l’univers du BTP ou de travailler dans des PME si l’on dispose les compétences nécessaires d’un charpentier métallique.

Le gain mensuel d’un couvreur est similaire à celui d’un charpentier. S’il travaille pour une société, il gagne environ 1 400 euros par mois et s’il œuvre pour son propre compte, son salaire peut varier en fonction de l’étendue du chantier et d’autres paramètres convenus avec le donneur d’ordre. Comme diplôme, il a besoin d’avoir un CAP qui change selon sa spécialité. S’il souhaite un poste avec plus de responsabilités, il peut choisir entre un BTS charpente-couverture ou bien un BTS enveloppe du bâtiment.

Le couvreur et le charpentier travaillent tous les deux dans le domaine de la construction. Ils ont le choix entre travailler pour des sociétés ou travailler pour leurs propres comptes. Ils peuvent aussi travailler pour des maisons particulières ou s’intégrer dans le domaine du BTP.

D’autres articles

Steeve

Les commentaires sont fermés.