Conseils pour bien poser sa baie vitrée

Conseils pour bien poser sa baie vitrée

Poser une baie vitrée

Pour optimiser la lumière naturelle dans une pièce, rien ne peut rivaliser contre l’usage d’une baie vitrée. Celle-ci est la solution parfaite pour avoir une meilleure luminosité mais aussi pour voir une chaleur optimale et une vue sans équivoque sur l’extérieur. Elle est également une alternative à ne pas négliger en matière d’isolation. Pour plus de praticité, il est même possible de choisir une baie couliassante avec des volets roulants intégrés. Cependant, la pose nécessite des savoirs particuliers. Il est donc nécessaire de faire appel à des professionnels pour la réaliser.

Différence entre une baie vitrée et une baie coulissante avec des volets roulants intégrés

Quelle que soit l’option choisie, ce qui est reste sûr c’est que l’installation doit être parfaite pour bénéficier de tous les avantages de la fenêtre pvc. Il n’est donc pas question de faire un travail d’amateur pour éviter les désastres sur le plan isolation thermique ou phonique. Non seulement la mauvaise installation pourrait compromettre l’esthétisme et l’isolation mais cela pourrait aussi remettre en question la sécurité des usagers. Au lieu de générer une économie, l’installation fera grimper la facture d’énergie quelle que soit la saison. Alors si l’on ne dispose pas de toutes connaissances nécessaires pour faire le travail, il vaut mieux trouver un menuisier.

La principale différence avec la mise en place de n’importe quelle baie vitrée est donc qu’en plus d’installer la baie en elle-même, il est également nécessaire d’installer le volet roulant. En quelque sorte, l’opération est similaire mais ce sont les étapes à suivre qui sont différentes. En résumé, l’installation d’une baie vitrée avec volets roulants intégrés est non seulement plus complexe mais aussi plus fastidieuse. Cela prend plus de temps.

La phase préparatoire

La préparation de la pose est une étape importante qui permet de déterminer tous les éléments nécessaires et toutes les opérations à faire. Dans un premier temps, il faut réunir tous les matériels indispensables. Ce sont : un mètre, un tournevis, une perceuse, un marteau, un niveau à bulle, un pistolet pour mastic, un mastic siliconé et des vis. Dans le cas d’une rénovation, il faut démonter l’ancienne baie.

Il faut par la suite mesurer toutes les dimensions et en même temps vérifier que les mesures prises coïncident avec les dimensions du cadre qui va être monté. Différentes parties de ce dernier nécessitera encore d’être assemblé un à un. Une fois le mesurage fait, il est important de revérifier l’état des lieux du mieux. Outre sa solidité, il est aussi nécessaire de vérifier son isolation (infiltration d’eau). Le sol doit également être revu. Tout l’ensemble de diagnostic nécessite le point de vue d’un vrai professionnel. En cas d’erreur, les risques pour la sécurité, l’isolation et la durabilité de la pose à faire sont importants. Et pour finir la phase de préparation de la pose, il faut veiller à ce que tout soit propre notamment le tableau.

Poser une baie coulissante

L’installation

Pour mettre en place la porte fenêtre, il est possible de choisir entre trois types de pose. Le premier est la pose en applique ; le second est la pose en feuillure et le troisième est la pose en tunnel.

La pose en applique

Cette option consiste à faire une fixation de la menuiserie avec des pattes ou des équerres vissées-chevillées à la surface intérieure. Il s’agit d’une installation prévue pour la mise en place d’un isolant intérieur.

La pose en feuillure

C’est une alternative destinée particulièrement pour les anciens habitats qui ont des murs épais. Il consiste à poser directement le dormant dans la feuillure du mur.

La pose en tunnel

Lors d’une installation en tunnel, le dormant est placé au nu intérieur. La baie quant à elle est mise en place dans l’épaisseur du mur. Cette pose ne peut donc être compatible qu’avec les maisons qui ont des murs épais.

Faire des trous à la perceuse au niveau des traverses et des chevilles s’avère donc être inévitable. Il faut ensuite percer dans le mur, au travers du cadre de la baie vitrée afin d’y intégrer les vis et les chevilles. Pour que l’installation tienne bien, il est indispensable de vérifierque les niveaux soient tous biens droits. Après ces étapes, il est ensuite possible de fixer le cadre avec les vis. Pour fixer les volets roulants, il faut passer au bloc intégré et immobiliser les rails sur leur support.

Pour finir le travail, il est encore nécessaire d’injecter le mastic siliconé dans le vide situé entre le mur et l’encadrement de la baie vitrée. Cette dernière étape optimise l’étanchéité de l’ensemble de l’installation ainsi que sa solidité.

Certes, il est possible de suivre des conseils ou des tutoriels pour réaliser cette opération. L’idéal est de le confier à des experts.

D’autres articles

Steeve

Les commentaires sont fermés.