4 bons gestes pour avoir un potager bio

4 bons gestes pour avoir un potager bio

Un potager bio fait découvrir les bienfaits ainsi que les saveurs réelles des légumes et plantes aromatiques et fait bénéficier des vitamines et minéraux naturelles et biologiques qu’ils renferment. Le concept de jardin biologique repose notamment sur le traitement et les soins que l’on apporte à la terre, aux sols qui devront recevoir les semis et les cultures. Voici quelques gestes écologiques qui préserveront votre potager bio.

Quelles sont les astuces pour avoir un jardin biologique ?

Une bonne préparation de sol consiste à y ajouter des matières organiques, à n’utiliser que du terreau, du compost et des engrais écologiques obtenus à partir de déchets organiques ou végétaux tels que des déchets de cuisine (pelures de fruits et légumes, marc de café, sachets de thé…) des écorces d’arbres, de l’herbe, de l’humus, du purin organique ou végétal, des feuilles sèches, etc. Les produits chimiques tels que pesticides, insecticides, engrais, etc. sont bannis.

Des méthodes naturelles et écologiques sont adoptées non seulement pour nourrir le sol, mais également pour éliminer les insectes nuisibles qui investissent généralement les carrés, les platebandes et les massifs. Des adeptes du jardin biologique se servent même d’animaux vivants tels que des abeilles, des coccinelles, etc. qu’ils élèvent dans le jardin, pour ce faire.

Par ailleurs, il importe de connaître les variétés de plantes qui peuvent être mises côte à côte ou se remplacer. Les meilleures variétés à mettre en terre sont celles qui s’adaptent le mieux au climat de la région. Une bonne exposition au soleil, une température idéale aux types de végétaux, des sols préalablement préparés à l’aide de compost organique, une lumière adaptée ainsi que des techniques de pointe en termes de rempotage, de récoltes, font partie des contraintes exigées par un potager bio.

Les insectes nuisibles comme les punaises de jardin doivent aussi être chassés de manière naturelle. Ce sont des insectes ravageurs lorsqu’ils évoluent en masse dans le potager. Ils se nourrissent surtout des fruits de vos arbres, notamment les pommes. En d’être nuisibles aux plantes, certaines espèces émettent une mauvaise odeur. Différentes méthodes entièrement biologiques sont utilisées pour en venir à bout. Il suffit de pulvériser les plantes avec une préparation de purée d’ail macérée dans de l’huile d’olive ou encore de feuilles de menthe écrasées. Vous pouvez aussi cultiver des pieds de cataire ou d’absinthe entre les pieds des légumes.

Un jardin bio se complète avec des équipements écologiques

Le must d’un espace vert écologique est de mettre des meubles ou une cabane de jardin également respectueux de l’environnement. La tendance actuelle est d’utiliser des matériaux de récupération. Vous pouvez fabriquer vous-même votre abri de jardin en palette à la fois esthétique et indispensable pour ranger les différents outils. Les palettes de récupération sont une matière qui crée à la fois chaleur et exotisme, en plus d’être écologique. Moins chère que les planches de bois massif, elles sont plus faciles à monter, à la manière d’un kit préfabriqué, pour avoir un chalet avec, si besoin, une avancée qui servira de petite véranda. Pour la construction, il suffira d’aligner et d’emboîter les planches d’abord pour la fondation, puis les murs, la petite terrasse et enfin le toit.

D’autres conseils

Travis Lynch

Related Posts

Jardin : composez vos bouquets colorés de l’été !

Jardin : composez vos bouquets colorés de l’été !

Le Barbecue gaz, la meilleure option ?

Le Barbecue gaz, la meilleure option ?

Un espace avec graminées, est-ce une bonne idée ?

Un espace avec graminées, est-ce une bonne idée ?

Les conseils pour bien choisir le toit de sa cabane de jardin

Les conseils pour bien choisir le toit de sa cabane de jardin